Non classé

Road trip jour 2 : London

london

Impression initiale : London est une ville de 350000 habitants et je n’avais pas particulièrement d’attentes à part qu’on avait entendu quelque part que le centre ville était joli et piétonnier. Ça s’est avéré faux. La ville était surtout bien placée à mi-chemin entre Toronto et Windsor et nous étions fraichement équipés en nourriture de piknic achetée au St. Lawrence Market de Toronto.

Tous les détails et quelques photos en suivant le lien.

pourquoi

Déroulement : London c’est un peu comme Sherbrooke en terme de disposition avec l’autoroute, après être débarqué de l’autoroute il y a un bon bout de chemin à faire pour se rendre au centre ville sur une grande route ornée de magasins pas toujours interessants. Le centre ville enfin atteint, on passe à travers la rue principale en voiture pour y apercevoir une bonne dose de hiphop dudez et un taux anormalement haut de gars en bédaine et de tattoo parlours. Au fond, du stationnement, une fontaine et un canal nous attend.

manger

On piknique avec des bernaches.

bernache
Distance moyenne entre notre bouffe et les bernaches.

On trouve une carte touristique et on prend une bière inconnue dans un pub du coin à l’abri de la chaleur intense extérieure. Aussitôt arrivé, aussitôt reparti. Windsor nous attend.

Truc le plus spécial : Se faire donner une carte touristique d’un kiosque en passant dans une ruelle sombre.
Truc le plus impressionnant : La fontaine lance de l’eau loin?

chute

Je cherche encore.
Truc le plus poche : Plein de homies habillés en baby blue avec un sac du dollarama.

babayblue

Truc le plus étrange : Les arbres en métal rose sur les trottoirs
Truc le plus familier : Un bar de danceuses nommé le Solid Gold… comme à Montréal

solidgold

Et une rue qui s’appelle Quebec.
quebec

Mésaventure louche : Manger sur une table de piknic à côté de trop de bernaches.

bern

Essayer de ne pas marcher sur du caca vert.
Impression finale : L’arrêt à London était comique et agréable. La ville n’est malheureusement pas un havre de paix inoubliable mais plutot une ville d’apparence ordinaire avec une prospérité économique qui semble au ralenti. Quelques boutiques avaient l’air créatives.
Cote de visite : 5

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *