Non classé

Road trip jour 1-2 : Toronto

toronto

Impression initiale : Je suis rendu à ma 5eme ou 6eme visite à Toronto mais c’est souvent pour des choses très spécifiques comme la tour du CN en secondaire 2.

tourducn

Je me demande encore si c’était vraiment sécur de se placer sur la grille comme ça… Quelques années après, j’ai participé à un déménagement qui m’a emmené à un veillée complètement rocambolesque au Phoenix Nightclub. Ma visite de Toronto en octobre dernier était orientée vers le nightlife du Fashion District, le After-Dark film festival et son Zombie Walk énorme.
Cette fois ci, c’était la première fois que je faisais vraiment le centre-ville de long en large à pied et, du même coup, j’ai pu voir pour la première fois le mini Times Square.

minitimes

Photos et récit complet en suivant le lien.

Déroulement : Partant de Montréal vers 10h, nous sommes arrivés à Toronto en fin d’après-midi avec une tonne de temps pour nous installer dans notre auberge jeunesse en plein downtown coin King et Spadina. Se trouver un stationnement adéquoit a été notre plus gros défi.

warh

ukraine

Aussitôt parti, c’est dans un hasard le plus complet qu’on a croisé Darryl Gold, le programmateur du Hard Liquor and Porn Film Festival, que j’étais supposé appeler plus tard en soirée.

Photo complètement hors contexte de notre rencontre au St-Bock à Montréal il y a 2 semaines :
darryl

De retour à Toronto
soude

Quelques flémèches plus tard de l’autre côté de la ville nous nous sommes échoués au C’est what pour y manger et y boire abondamment. J’ai eu une chic poutine échalotte/cheddar et un paté chinois deluxe.

cestwhat

Continuant sur notre lancée nous nous sommes déplacés vers le Distillery District, un charmant bloc piétonnier issu d’une ancienne distillerie de style Victorien industriel.

distillery

Étant un lundi soir, nous n’avons pas pu y apprécier l’énergie s’y dégageant sûrement la fin de semaine mais quelques bières au Mill Street Brew Pub nous ont permi de resté éveillé et de reposer nos pieds.

marche

Marche, marche, cherche un guichet Desjardins, marche, rencontre des amis, trouve un guichet Desjardins, marche, cherche un nightclub interessant un lundi soir, échec, retour à l’hotel, 2 pichets au bar cool de l’auberge jeunesse, dodo.

Le lendemain matin nous sommes allé au St. Lawrence Market qui s’est avéré beaucoup moins sympatique et énergique que ce que j’aurais espéré d’un marché de renom.

st-lawrence

Notez la Cube qui tente de se cacher dans la photo. On y a acheté un cheddar à la bière Guiness, un paté de foie gras, une baquette et de la saucisse. On était en business pour un piknik dans London à 1h30 en voiture de Toronto. Suite dans le prochain texte.

Truc le plus spécial : Je ne me tanne jamais des tramways et du son qu’ils produisent
Truc le plus impressionnant : C’est étrange à dire mais l’autoroute pour arriver au centre ville m’épate toujours avec sa tranchée remplie d’arbres et ses nombreux ponts historiques.
Truc le plus poche : Pour une ville majeure le parc portuaire n’est pas énormément developpé, surtout à l’est où c’est délâbré. Les kiosques de hotdogs sont aussi peu recommendables.

doit

Truc le plus étrange : Pas grand chose mais on a trouvé ce commerce pas mal comique.

philty

Truc le plus familier : Un 3 brasseurs au centre-ville. C’est vraiment une franchise.

3brasseur

Mésaventure louche : Chercher à pied l’entrée du brasseur Steam Whistle pour faire la visite guidée renommée. L’entrée était barrée par un labyrinthe de travaux et nous nous sommes finalement fait virer de bord en passant par l’entrée arrière de l’entrepot parce qu’on était 30 minutes avant l’ouverture. Tout ça en trainant péniblement mon empoisonnement et malaise total lié à un hotdog mangé 2 heures auparavant.

steam

Impression finale : Toronto c’est une super ville, assez pour me dire que je ne détesterais pas y vivre par exemple.
Cote de visite : 7 (9 si on aurait été la fin de semaine)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *