Non classé

New York City

timesquare.jpgbiere.jpgaccueil.jpg

Arrivée à New York à 2h du matin à notre hotel jovial dans Chelsea. Un hotel à touristes étudiants minuscule avec chambre de bain communes à l’étage au complet et marches en bois impossible à ne pas faire couiner à 60db en mettant le pied dessus. Le type s’occupant de l’hotel est un genre de Bill Crosby qui marmonne sans arrêt à propos de son état de fatigue et qui fait deux pas à la minute. Notre chambre est parfaitement minuscule mais nous avons un lit supplémentaire de caché dans un garde-robe. C’est excellent étant donné que nous sommes 3 dans une chambre pour deux. Nous partons à l’aventure.

30 minutes et 2 coins de rue plus tard, on croise un nightclub dans un église et on entre rapidement par… une sortie… sans s’en rentre compte. Immédiatement, on se fait avertir … sauf pour Vincent qui n’entend rien et qui finit par prendre un rhum & coke tranquille à l’intérieur nous laissant assez de temps pour penser qu’il était en train de se faire « tazer à mort » par la sécurité. Il était aussi le seul blanc du club. Il sort, nous partons vers le coin suivant. Il y a possiblement 30-40 personnes à l’extérieur d’un autre nightclub et c’est définitivement un ambiance de chaos mais sans bataille définie; par contre on peut voir qu’il y aurait deux gangs. On ralentit notre cadence de marche pour se préparer à passer sur le trottoir et dans la rue à travers cette foule noire en délire quand 5 chars de police tournent le coin en trombe et que la scène prend carrément des allures de débarquement en Normandie mélangé à Die Hard. On fait rapidement demi tour de cette rue damnée seulement pour voir encore plus de policiers débarquer en char, à pied et… un dernier très armé sortant d’un … taxi. Le renfort était en … taxi.

C’est bières à la main que nous continuons donc à travers les rues de la ville pour voir encore plus de gens weird, découvrir rues et établissements et nous finissons par aller nous coucher satisfaits et bien « ronds ». Les bars ferment jusqu’à 5h et l’alcool s’achète facilement jusqu’à 4h du matin et plus.

timessq.jpg

Photos, reste de l’histoire et tout le reste en cliquant sur le lien. Notre voyage à New York se décrit mieux en ayant l’itinéraire google d’ouvert aussi.

DSC02460.jpg

Il est 10hAM, en me réveillant après 4h de sommeil je suis encore saoul et nous foncons vers un très chic marché dans une ancienne shop, la déco est hallucinante et la nourriture de qualité. Nous poursuivons vers les Chelsea Piers qui sont à la base des quais mais avec piscine olympique, bowling, club de golf et la plus grosse microbrasserie de Manhattan. Bien habitué à nos microbrasseries fantastiques à Montréal, je ne pense pas qu’aucun de nos trois avons de bons commentaires sur les bières mais la prendre sur une terrasse sur le bord de l’eau devant une vue impressionnante fait heureusement une différente.

DSC02407.jpgDSC02394.jpg

Midi: Marche –> liquor store –> subway.

subway1.jpg

On aboutit dans Central Park. On constate que malgré que ce soit un parc immense et varié, chaque pouce est couvert par quelqu’un. Ce n’est pas comme si on voulait pikniquer mais se trouver un coin isolé dans Central Park est définitivement hors de question sauf peut-être la nuit.

DSC02410.jpgDSC02419.jpg
DSC02402.jpg
Hot sex –> marche –> boisson –> photos –> le pont de Home Alone
homealone.jpg
… –> 1 heure et demie de marche –> sortie du parc –> roteux New-Yorkais
roteuxc.jpg
… –> artistes vendeurs dans la rue —> passer devant le Metropolitan Museum of Art
museum.jpg
… –> Iphy achète un mini-puzzle artistique en bois –> subway… il est rendu 3h-4h.
metro2.jpg
centre.jpg
On sort à côté de l’hotel de ville et nous montons Centre St. vers Chinatown pour ensuite poursuivre dans Little Italy
china.jpg
italy.jpg
…pour prendre quelques bières et un dessert à base de vin.
beer.jpg

Nous aboutissons dans un pub excessivement sympatique et agité. Ça vibre d’énergie, la bière est variée et bonne et nous nous sentons excessivement à l’aise. Nick Frost est assis à côté de nous. Comme partout ailleurs dans New York, il n’y a qu’une toilette par sexe et les portes ne se barrent pas. C’est environ le souper, on se prend de la Heineken en mini-tonneau et on fonce vers un Wendy sur Broadway.
wendy.jpg
C’est vrai qu’aux États les formats moyens/standard sont l’équivalent de nos gros format. Arg. Vincent et Iphy se prennent quelque chose à manger pendant que je fais le long line-up pour la seule et unique toilette et ce resto devient officiellement le resto le plus merdique que nous n’avons jamais été. Vincent et Iphy n’ont pas été capables de finir leur repas horrible. Mini-magasinage –> Marche. Iphy a oublié son puzzle au pub sympatique. On y retourne en explorant d’autres rues et le puzzle est au même endroit laissé. On se lance vers le métro et Time Square. Il doit être environ 9h.

timesquare2.jpg
times.jpg

C’est de la démesure. On déambule et on se fait attaquer de partout par les écrans. Tout est gigantesque, même plus que je l’imaginais… pire que Shibuya, Tokyo.

timesbiere.jpg

Même le Toys R’us est géant.
toys.jpg
toysvince.jpg
Iphy en vient rapidement à être étourdie et quand on essaye de se sauver de Times Square, les métros qu’on trouve sont fermés. Times Square nous tue de fatigue. On repart vers l’hotel à minuit-1h.

metro.jpg

D’autres bières s’enlignent et Vincent décide définitivement que sa journée se termine à l’hotel. Iphy et moi prenons donc le métro pour aller veiller. On aboutit dans deux clubs très interessants. Retrait au guichet:
valipez.jpg
… –> line-up –> jasage –> doorman amusé par nos cartes du Québec.

Le premier club est minuscule mais rempli à pleine capacité de beau monde.
iphyclub.jpg
…3 rhum & coke + 2 bières plus tard. On se déplace dans une pièce à l’arrière et j’aime bien cette pièce étant donné qu’à un certain moment il y a 20+ jolies filles et seulement 2 gars, moi compris.
zip.jpg
On se retrouve plus tard dans un deuxième night club au décor industriel/shop angus hyper interessant et à la musique électro très très bonne. Je danse comme un forcené et dans ce club on peut se commander de la Colt 45: comment être chic et trash en même temps. J’en prend. On revient en taxi. Il doit être 6h du matin et je suis bourré.

Après une autre nuit d’environ 4 heures, je me réveille en étant aussi saoul que la veille (donc très). J’enfile ma casquette de capitaine Hawaii et nous nous dirigeons vers le réputé Empire Dinner là où le délicieux lunch du midi ressemble à ça (derrière les obstacles visuels disons).
diner.jpg
…En plus que ça avait un goût qui ne ressemblait en rien à ce que j’ai déjà mangé, le plat venait avec un bloody-mary… et nous nous sommes tous pris un drink supplémentaire: crème glacée + dark vodka. Marche –> Liquor store –> Subway direction downtown. On tombe légèrement plus loin
capitaine1.jpg
capitaine2.jpg
Vincent me plaque sur une grande rue
wtf.jpg
On trouve une place de skate en dessous du pont, on va sur le bord de l’eau
eau.jpg
…on marche le financial district
chepeau.jpg
…on salut notre ami Washington ou je sais pas trop
washinton.jpg
…et on va réaliser que Ground Zero, c’est très très gros
wtc.jpgwtc2.jpg
…avant de reprendre le métro direction hotel, j’achète une casquette de général Allemand, direction char et ensuite Montréal.

chepeau2.jpg

5 réflexions sur “New York City

  1. meh et moi pendant ce temps la je suis allé souper au vieux dublin…. grrr c’était quand même bon 🙂

    Mais j’Avoue que la casquette de capitaine ajoute tous au ridicule de chaque photo!

    -Josua

  2. La prochaine fois les jeunes , apportés avec vous des gens d’expérience qui vous ferons voir toutes la culturalités merveilleuse de New-York
    Signé Mon Oncle 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *