Culture pop, Photo, Sorties, Voyage

Road trip jour 6-7-8 : Chicago

chicagoo

Impression initiale : Chicago, en tant que 3eme plus grosse ville des États-Unis, m’interessait depuis longtemps même si je ne connaissais pas grand chose à son sujet. Mon idée la plus fraiche de la ville était celle laissée par The Dark Knight qui a été tourné entièrement à Chicago sans grand camouflage. Comme pour le reste du voyage, c’est avec très peu de préparation que nous nous lancions dans la ville. Énormément de marche en perspective. Shit-cago ou bien Chic-cago?

train

Photos et tout le kit là.

Déroulement : On quitte Indianapolis rapidement le matin après avoir pris la décision de ne pas retourner faire un dernier saut à Gen Con pour voir une conférence sur l’avenir de Shadowrun. En chemin, près d’une ville qui s’appelle Lebanon on décide de s’arrêter déjeuner à un endroit qui s’appelle Country Market.

Il y a un buffet du midi mais nous commandons des déjeuners. Masochiste ou curieux, je me prends un déjeuné de steak pané pour 8$ et je reçois une pelletée de patates, 3 oeufs, le steak, la pâte frite et la moitié d’un pot de sauce ranch. Les autres reçoivent aussi une tonne de bouffe, incluant 3 pancakes géantes avec un cube de graisse.

belch

ranch2

ranch

Dans le genre dégeux j’ai jamais vu pareil déjeuner.

On arrive à Chicago sur l’autoroute surélevé et on bombarde la ville de photos

panorama

On se retrouve facilement pour arriver au quartier grec et notre hotel le Parthenon. On marche longuement dans le quartier des affaires, le traversant au complet d’ouest en est.

ponts

Maudits touristes

touriiiiiste

On débouche sur le millenium park.

park1

Pas très loin il y a la grosse binne vitrée.

binneblog

Vue de dessous

binnedessous

building

Bref, c’est beau, c’est chic, c’est neuf. On continue de marcher dans une multitude de parcs longeant le lac du nord au sud.

iphy

On croise la Buckingham fountain.

fontaine

Fountain represent!

fontainepwned

On continue mouillé.

chicago2

Une tonne de bateaux sont installés sur la rive.

eau

statue1

Un concert symphonique au Millenium Park

orchestre

Le Crown Fountain était buggé et affichait juste des couleurs stressantes.

lcd

Le festival SummerDance

festivaldanse

Le soleil se couche déjà et on prend un train vers le Magnificent Mile. Rendu là après d’autres longues minutes de marche on se rend compte que c’est un quartier de shopping et c’est pas super hot le soir même s’il y a beaucoup de touristes. C’est pas un hot spot pour le nightlife disons. Après la confusion de cet obstacle :

what2

On réussit à aterrir au Elephant & Castle pour quelques bières. Après des conseils de bonnes samaritains(?), on reprend le train pour faire un pub crawl dans un spot plus trash de la ville rappelant un St-Cath, St-Denis.

nuit

J’aimerais bien documenter la chose dans le détail mais nous avons vu au moins 4 bars et tout est devenu plus funky après qu’Iphy aille pris ce drink avec un nom parfait pour nous.

drink

The Road Trip : Finlandia Vodka, Rum, Triple Sec, Amaretto, Southern Confort, Jack Daniels, splash of OJ and grenadine. Topped with Beer.
La serveuse ayant bien dit à Iphy : « I won’t make another one, I hate you and like you« . En la remerciant pour son drink elle m’a fait deux jagerbombs avec les verres crissés l’un dans l’autre.

bars

On a vu l’équipe de débarassage de vomi la plus rapide ever. Le gars avait pratiquement même pas fini de vomir qu’il était dehors et que tout était ramassé, et ce à 30 cm de nous. Ça sentait le windex à la planche.

Le lendemain, c’est une journée de musées qui nous attend. Le CityPass nous offre le Shedd Aquarium,
The Field Museum & Underground Adventure, le Adler Planetarium, le Museum of Science and Industry et le Skydeck Chicago. Je me prépare avec un DÉLICIEUX hot-dog style chicago.

hotdog

The Field Museum :

field

Très gros et j’ai eu un énorme coup de coeur sur l’exposition permanente avec des milliers d’animaux empaillés. Les expositions temporaires, incluant celle des pirates, étaient chargées en extra sur la passe déjà achetée. Moins cool. Je trouve le moyen de payer 8$ par erreur pour une exposition poche que les filles avaient eu accès gratuitement et n’avaient pas très aimé non plus. Je me trouve champion.

dino

Le Shedd Aquarium : Vraiment plaisant.

auqa

Le vidéo en 4D est ridiculement drôle. C’était un documentaire de la BBC en 3D mais chaque siège à des fonctions pour te lancer de l’eau au visage, envoyer du vent, gosser les molets, pousser le dos, etc..

notness

Le Adler Planetarium :

« Hey Guillaume, ta fly est dézippée« 

fly

En arrière c’est le Planétarium. Pas fort en général comme attraction. Plus de détails à suivre dans le texte.

Skydeck Chicago :

skydeck

cuuuute

suck

bladerunner

Après le Skydeck on mange chez Giordano’s. On prend une pizza medium (12′) deep dish Chicago style à 4 personnes et ON N’ARRIVE MÊME PAS À LA FINIR! Super bonne mais monstrueusement remplie.

deepdish

Le lendemain matin avant de partir pour Cleveland et Buffalo, on prend le temps de faire la dernière attraction de notre Citypass :
Museum of Science and Industry : fortement recommandé et très impressionnant.

sub

guillaume

poupou

personnage

scifi

Truc le plus spécial : La pizza de Chicago Deep Dish. Pourquoi est-ce qu’il n’y en a pas à Montréal. C’est tellement. On s’est fait totalement owner par une pizza 12 pouces.
Truc le plus impressionnant : The Museum of Science and Technology
Truc le plus poche : En allant voir 3D Universe: A Symphony du Alder Planetarium, qui faisait partie du CityPass pour voir 5 grandes attractions de Chicago, l’employé d’environ 25 ans déchirant les billets nous a dit avec le ton le plus sérieux et monotone du monde :
« Wow, this show is the best show ever, you’ll see it’s awesome, the best thing in the city. See you in 5 minutes » ou quelque chose du genre. Dans le corridor nous menant vers la salle de projection nous étions perplexes, est-ce que c’était ironique? Pourquoi le reverrais-on dans 5 minutes si ça dure 30 minutes?

En effet, c’est ce qu’on pourrait appeler un trainwreck total, tellement mauvais, tellement maladroit, tellement une des pires attraction majeure que j’ai eu le loisir de voir dans n’importe quelle ville. La vidéo était en 3D et montrait des photos de l’espace accrochées à des murs virtuels du genre jeu vidéo fait en 1998. C’était comme se promener dans un musée et regarder des photos, mais sans l’interactivité, sans le musée, sans le fun, pogné à regarder un écran. Oui, il y avait quelques passages super interessants et impressionnants (les time-lapses) mais ils étaient si peu nombreux et si perdus à travers les délires amateurs interminables que c’est pas ce qu’on retenait le plus. On aurait pu s’éviter l’expérience en trouvant ces critiques sur le web :

We were stunned by how amateurish and dull its offerings were, particularly given Adler’s high ticket prices.

Meanwhile I wanted to stick needles in my eyes so I wouldn’t have to look at anymore and suffer the boredom.

This was the most boring thing we did while in Chicago.

Quoique d’endurer ce truc par surprise a généré entre nous 4 de longues conversations par la suite. Pour faire jaser, mission accomplie.
Truc le plus étrange : Monter prendre le train au lieu de descendre prendre le métro. Regarder à travers la vitre d’un frigo de bar pour y déceler une bière que je n’aurais jamais gouté et tomber sur une Bud Low Carbs par erreur parce que le design est assez beau.
Truc le plus familier : Une sorte d’ambiance, de dynamisme de la ville. Quelques bars qui servent des grosses bières.
Mésaventure louche : Chercher des endroits cool pour veiller, être pogné dans le centre-ville touristique platte, avoir mal aux pieds, avoir mal aux jambes. Se faire conseiller un quartier hot et un bar en particulier qu’en arrivant là le poster nous accueillant était pour une soirée « Sausage fest » avec un gars en bédaine. On est allé voir ailleurs mettons.
Impression finale : Beaucoup de choses à faire et à découvrir. Indéniablement intéressant. Les circuits touristiques ordinaires viennent lassants par contre. Il faut chercher mieux.
Cote de visite : 8

boum1

boum2

Une réflexion sur “Road trip jour 6-7-8 : Chicago

  1. HAHA! Le déjeuner a l’air dégueu. Tu as été pas mal en même temps que Cezar y avait été en 2007 et c’est fou les coïncidences. Il me dit qu’il pense avoir été au même endroit pour le gory breakfast et y’avait aussi un air show quand il y a été!

    P.S. La photo d’Iphy avec le suçon est adorable!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *