Non classé

Un hiver de clowns


Le vendredi soir 21 janvier aux Nuits Polaires à Trois-Rivières.

Sympatique petit évènement familial. Entre les petites glissades, la modeste compétition de snowboard, le spectacle de Bobby Bazini et les activités pour les plus petits nous avons commencé notre course au Bravo qui, contrairement à celui de Shawinigan avec sa poutine légendaire (mettons), n’a pas passé au feu. Parlant de feu, on faisait la blague que si le feu aurait pris au Zenob ce soir là pendant le spectacle de Lake of stew (lac de ragoût pour faire plus dégeux) on serait tous morts à la quantité de monde qu’il y avait d’entassé dans ce sous-sol/bar.


La descente urbaine de snowboard photographiée beaucoup plus tard cette nuit là en sortant du Temple.

Pierre s’est amusé à s’indigner avec les chiffres d’achalandage des Nuits Polaires parus dans le Nouvelliste.

L’hospitalité trifluvienne c’est aussi un Balvenie avant le dodo.

À ce sujet, mes hôtes Pierre et Alexandre ont une courte performance en tant que le duo Camaro au Cabaret Résolu demain soir. Impro musicale & impro vocale. Bistro(t) De Paris sur St-Denis à la hauteur de Mont-Royal, 20h30.

Le lendemain nous avons déjeuné dans un restaurant qui a pour thème les clowns.

C’est… un univers de clowns.
Même en allant aux toilettes.

C’est comme un film d’horreur, mais la bouche pleine.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *