Non classé

Quelques sorties en fast forward

Dansons sur les quais :
Le 1er juillet j’avais le choix entre Bran Van 3000 au Festival de Jazz et Dansons sur les quais au Vieux Port. La majorité des gens que je connaissais allaient voir Bran Van. Comme je travaillais en soirée au vieux port juste à côté et que le bain de foule de plus que 100000 personnes ne m’enchantait pas trop je suis allé à Dansons sur les quais. C’était la célébration cachée de la fête du Canada qui était tout sauf une célébration de la fête du Canada. Pas de drapeaux, pas d’hymne national, même pas de mention, juste un set-up géant sur le bord de l’eau, de la musique forte mixée par Geneviève Borne et pas mal de pyrotechnie décrite comme jamais vue à Montréal. Ce dernier point s’est révélé assez exagéré mais c’était quand même une soirée bien interessante. Il manquait des spotlights motorisés partout sur les quais comme dans les night clubs et là on aurait eu un gros maudit party.

Akido au Festival de Jazz :
Interessant. C’était la première fois que je les vois en show, j’ai adoré mais je regrettais de ne pas être dans une salle sombre très près de la scène question de relaxer encore plus et me laisser immerser dans leur style électro.

akido.jpg

Les Breastfeeders au Divan Orange :
Un mélange de trash, d’énergie, de promiscuité, de danse et de sueur de groupe qui à fait que c’était un maudit bon show.

Le paintball à Arnold’s paintball :
On voit jamais rien dans ces casques là surtout pendant une journée humide. C’est la guerre mais avec 80 demi-aveugles. Les combats étaient épiques et nos dépenses l’étaient tout autant.

Pendaison de crémaillère à Trois-Rivières :
Le party chez Josua avec un essai de Hamster’s nest. Trash.

trash.jpg

Le Trou du diable à Shawinigan :
Lendemain de veille difficile mais agrémenté de la bonne bière du trou et burger à l’agneau avec fromage de chèvre. J-P et Gaba ont profité des côtes levées à 23$. Ça vaut le kilométrage.

The national parcs au Willowfest à Shawinigan :
Leurs vidéos sont tellement cool. Musique entrainante, légère à saveur mondiale.

Gatineau au Willowfest à Shawinigan :
Le chanteur était assis à la table à côté de nous pendant tout le souper au trou du diable. Sans savoir qui il était et sans connaitre son groupe on avait quand même l’impression qu’il était dans un des bands de la soirée du Willowfest. C’est peut-être son visage (barbe de 3 jours, cheveux long) de gars qui est dans Malajube ou Wolf Parade ou n’importe quel groupe rock québécois moderne et trippant. En fait, pour avoir déjà planifié voir le show de cloture des Francofolies et d’avoir vu le line-up constitué de Malajube, Karkwa, Gatineau et Alexandre Desilets, j’associais aveuglément Gatineau au même genre musical que les autres. Bon sang, il arrive sur scène et se met à rapper intensément. Passé le choc initial je dois dire que c’était équeurant. Quelle prestation freak et quelle créativité musicale (3-4 instruments complètement inusités). Je suis tombé sur son blog. Une interessante lecture aussi : http://www.mcbrutalll.blogspot.com/

shawi.jpg

Une journée tranquille à Grand-Mère à jouer dans l’eau et une visite au parc national.

eau.jpg

De retour à Montréal
Electro Lise aux Francofolies
Quelle drôle de bibitte. Je dis ça gentiment parce que j’ai bien aimé. Beaucoup d’énergie sur scène… en tout cas assez pour me faire embarquer dans ce monde farfelu de fluo love et de séduction électro. Party en maudit. On l’a félicité en personne après rendu au Shag pour profiter un peu de la musique de Numéro#. Funky.

Orange Orange aux Francofolies
Vraiment excellent. La prochaine fois qu’ils sont en show j’y vais et je m’habille en orange comme ils ont eux même proposé à la foule. Premier show et coup de foudre immédiat.

Yelle aux Francofolies
Un show gratuit de Yelle, ça ne se refuse pas. Danse et fluo. La foule était en délire.

La patère rose aux Francofolies
Wow, encore une fois de la musique très ingénieuse, tantôt agressive et énergique, tantot poétique. La chanteuse se donne à fond. Ils peuvent aussi me compter comme un fan.

Batman c’est bon en maudit.

micro.jpg

Photos diverses après le saut :

feu.jpg
chutebas.jpg
chutehaut.jpg
bord.jpg
art.jpg

3 réflexions sur “Quelques sorties en fast forward

  1. Ah ouin, ça s’est pointé au parc sans le dire à Drew? Pas correct, ça! Pas correct!!! (pis à regarder les photos, ça ressemble à du hors-sentier!! 😛 Vous êtes allés où? Chutes du lac en croix?) C’est trop à pic pour que ça soit les cascades, c’truc!

  2. En fait on est allés aux cascades mais sans prendre de photos. On avait trop de fun dangereux pour prendre des photos et il s’est mis à pleuvoir intensément à la fin de la journée donc on s’est éclipsé.T’as pas à trop te poser de questions… même si on est allé au parc national, les photos sont simplement des photos de nous s’amusant dans des cascades toutes petites à … Grand-Mère… direct dans le St-Maurice. T’aurais d’autres suggestions de cascades au parc? On aurait sûrement envie de faire plus d’aventures…

  3. Y’a des endroits que je peux pas officiellement suggérer car c’est hors sentier et que les gentils clients ont pas le droit de connaître! 🙂

    Y’a toutefois des endroits chouettes sans que je vous envoie faire dequoi d’illégal! 🙂 Préviens d’avance quand tu passes, j’vais te dire où je travaille et tout te montrer sur une jolie (la beauté est relative) carte du Parc 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *