Non classé

L’information à TQS

Je me rappelle l’énergie spectaculaire qu’il y avait sur l’étage des nouvelles lorsqu’un événement exceptionnel se produisait au Québec. J’étais là à travailler sur ma capsule pour Dutrizac et plus souvent qu’autrement quelqu’un criait une nouvelle ou un communiqué apparaissait sur iNews et tout d’un coup tout le monde se levait, s’agitait, les caméramans se faisaient affecter, les volumes des nombreuses télés disposées un peu partout s’élevaient si RDI ou LCN étaient déjà sur le cas. Peu importe ce que je faisais, c’était difficile de ne pas me laisser embarquer dans cette énergie et de vouloir y participer, commenter, suivre tout en temps réel, c’était impressionnant et ça donne l’impression d’être aux premières loges de l’événement. Actuellement, mon lien restant avec TQS c’est l’émission Gauthier qui porte chaque jour ma signature visuelle. Luc Bessette réalise Gauthier chaque jour et continue probablement de réaliser quelques bulletins d’information au passage. L’an passé, il réalisait Dutrizac et c’était la personne que je voyais probablement le plus chaque jour. Maintenant, c’est dommage à dire, mais il est la « star » des articles suivants et aura beaucoup de pain sur la planche d’ici l’été en étant représentant syndical. Bonne chance Luc.

Aujourd’hui, Remstar a annoncé aux employés que TQS ne produira plus de nouvelles dès septembre ce qui inclut Caféine et Gauthier. Les détails plus précis sont disponibles sur Cyberpresse. C’est donc le département au complet et quelques 270 employés qui ne seront plus necessaires. Évidemment, ce sera un gros débat dans les prochaines semaines, et même au parlement.

Avec Jean-Luc Mongrain qui quitte, Flash qui ne reviendra pas non plus, Chantal Lacroix qui est déjà partie et qui actionne Cogeco, ça fait peur. Même si je ne les écoute pas et que j’avais déjà mes grosses critiques envers la programmation de TQS en général c’est facile de réaliser que ça pourrait être encore bien pire. Actuellement, Remstar a l’air de se débarasser de toute la programmation de TQS sauf Loft-Story et 110% et Loft-Story doit coûter très cher à produire. Scénario catastrophe : en septembre la programmation de TQS se résume à 20% de vieux films, 20% de reprises de Rire et délire ou de Bugs Bunny, 110% le soir, Loft-Story pendant 3 heures en direct chaque soir, des soaps et des info-commerciaux toute l’après-midi et le reste c’est des séries américaines pas chères doublées. Scénario un peu mieux : tant qu’à flusher tout le monde, ça serait bien que Remstar aille déjà son plan et TQS reparte en neuf en septembre avec de la programmation low-budget subversive et disjonctée, fait à l’externe avec des fous. TQS deviendrait non seulement un mouton noir mais ferait de l’anti-TV modelée sur le web avec un contenu culturel jeune. Ça se peut? Mais en même temps, 12 heures par jour de Chick and Swell… faut en revenir.

On verra, actuellement je n’ai pas d’avis mais c’est surtout platte de voir une gang que j’ai connu se faire foutre à la porte.

Les deux seules photos que j’ai pris à TQS :
TQS2.jpg
TQS.jpg
Je ne me rappelle plus des circonstances mais oui, c’était très calme à ces moment là.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *