Aléatoire, Engagé, Vidéo, Voyage

Du tourisme internet.

Pensant encore à l’Europe et en attendant de retourner à New York d’ici deux semaines j’écoute les fantastiques guides de voyage de Vice, le magazine que j’adore (et toujours sur mon bol de toilette depuis le début de mon CEGEP).

www.vbs.tv/en-ca/watch/the-vice-guide-to-travel

Je n’avais jamais pris le temps de les écouter et que constate qu’en terme de sujets offbeat et dangereux il sont forts… vraiment forts. C’est pas très dangereux les DO & DON’T finalement.

Le programme sur le Libéria est complètement malade avec son général de guerre converti au Christianisme qui mange des enfants frais, les horribles bidonvillois high sur l’héroine qui se vantent de viols et autres atrocités humaines. Une chance que les animateurs ont un sens de l’humour absurde et du timing. Pas étonnant que CNN poussent leur contenu unique aussi parce que j’imagine mal Anderson Cooper sauver des enfants dans ce coin là.

Le guide de la Corée du Nord m’a fait rire aux larmes une bonne couple de fois. Ils sont complètement sur une autre planète. Comme Shane Smith résume si bien à la fin, la Corée du Nord c’est une machine à voyager dans le temps pour aller en union soviétique en 1950. Se taper toutes les étapes étranges de la série vaut la peine encore plus quand on voit la finale renversante. Et je ne parle pas de soudaine catastrophe mais bien d’un trip mégalomaniaque inégalé, la cerise géante sur le sundae. Parenthèse sur un autre trip de mégalomanie : un court vidéo de 13 minutes sur le plus gros centre commercial au monde en Chine qui est pratiquement inoccupé depuis 2005.

L’émission sur la guerre de la Vodka entre la Pologne et la Russie est enrichissante et plus calme que les autres ; pas de cannibalisme au moins. C’est simple, toutes les émissions sont super mais on ne voit malheureusement pas vraiment d’animaux mutants dans l’émission de Chernobyl (excellente!) ou le maudit dinosaure au Congo (absurde).

Chez ma mère à Grand-Mère j’avais du temps à tuer et j’ai trouvé quelques épisodes sur-demande de Transsibérien, mon amour à propos de cette ligne de train que je ne connaissais pas beaucoup. J’ai bien aimé regarder ça du coin de l’oeil (le rythme lent et le côté personnel de l’émission suggèrent de faire autre chose en même temps). Pour les weirdos c’est possible de se claquer le voyage de train de 9226 km en temps réel sur google.

Ok, j’écoute trop de patentes sur internet, je retourne travailler.

Une réflexion sur “Du tourisme internet.

  1. Je vient de me taper le guide sur la Corée de Nord.

    Ca combiner a d’autre que j’ai vue / lu sur la Corée du Nord, je suis un peu troublé.

    C’est gens là en sont a pensé que Kim Jung-Il est tout simplement un dieu, je crois que depuis quelque années ils leur fait croire que la météo, c’est lui qui décide tsé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *