Photo, Voyage

Souzdal : le monastère Spaso-Evfimiev et déjà un départ

Souzdal existe dans un contexte bien précis expliqué brièvement sur le wiki. Ça rend la ville un peu magique et comme la ville semble n’avoir jamais repris son élan touristique (ou nous étions hors-saison) personne n’est vraiment agressant (vendeurs, conducteurs de calèches, etc..). On avait déjà vu beaucoup de jour et de nuit mais il restait l’attraction principale, le monastère Spaso-Evfimiev (Monastery of Saint-Euthymius). Il y a une dizaine de musée sur le site et comme il n’y a aucun moyen pour nous de savoir lequel parle de quoi et faire une sélection judicieuse nous prenons le billet beaucoup plus cher qui donne accès à tout. Hé, c’est quand même abordable.

IMG_5278
De loin.

IMG_5279
De proche et il pleut encore.

IMG_5280
Et à l’intérieur un petit wow.

IMG_5283
À toutes les heures, un joueur de cloches vient rocker la place avec son beat de cloches. Pour vrai.

IMG_5298
Jardin tout à fait utilisé et utilisable.

IMG_5308
Le sentier derrière est juste trop plaisant aussi.

IMG_5300
Magnifique vue d’un autre monastère en sortant.

IMG_5310
Et dans ce monastère (The Convent of the Intercession / Pokrovsky Monastery)

Plus de photos plus bas… sinon on part car notre horaire est serré et on doit être à Vladimir.

Ça ne nous empêche pas de se perdre avec une bière.
IMG_5321

IMG_5331
« Bein oui c’est un sentier ».

Nous prenons nos sacs au hostel et marchons 3km jusqu’à la gare. En arrivant là à quelques minutes d’un départ d’autobus nous voyons une foule de gens devant notre autobus et on se dit bien que ça sera complètement plein ; ce qu’est-ce que des petits autobus avec pas trop de sièges. Nous allons au guichet et tentons de nous faire comprendre en indiquant qu’on peut prendre l’autobus de 19h au lieu de celui de 18h dans quelques minutes. La caissière nous prend celui du moment et nous gesticule intensément d’aller courir vers notre autobus. Beau voyage de 1h sur une route bossue dans un autobus plein à craquer avec 35 livres de stock dans le dos. J’ai eu en bonus un gars qui sentait fort la vodka me demander en russe ce que je pouvais bien transporter dans mon sac. « Une tonne d’inconfort » aurais-je dû répondre.

Plus de photos, encore, après le saut.

Au monastère Spaso-Evfimiev :

IMG_5294
Les visites de prison c’est déjà un thème récurrent en Russie.

IMG_5296
La porte crie pour sa liberté.

IMG_5295
Le mannequin crie pour avoir une meilleure perruque.

IMG_5290
Une partie des musées s’atteignent à travers des marches du genre.

IMG_5288
Hé, c’est du solide.

IMG_5303
En dehors de Spaso-Evfimiev.

IMG_5323
Mon imperméable n’est plus imperméable du tout. Ça augure bien pour toutes les autres journées de pluie du voyage.

IMG_5275
Autre lieu sacré sur le chemin.

À manger au Kremlin notre seul repas de la journée avec nos manteaux mouillés avant de partir
IMG_5335
IMG_5333

Trapeznaya. Located in a room of the refectory of Suzdal’s Kremlin, this restaurant features a traditional Russian menu of bliny (pancakes) with caviar, priced much lower than in Moscow. Try their marinated forest mushrooms – they are beautiful and tasty, whether eaten plain or alongside a serving of cold vodka.

J’va vous dire que le menu était pas mal cher et que l’ambiance beaucoup plus faste que nous le pensions, considérant cette description précédente, alors on a essayé les champignons en entrée et la crèpe la moins chère. C’était comme un schnitzel de porc avec des oeufs. Je sais plus trop.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *