Jokes, Photo, Sorties, Voyage

Moscou – Vladimir – Souzdal

Un train express nous emmenait à Vladimir et de Vladimir il fallait traverser un boulevard pour trouver un autobus pour nous emmener à 25km de là à Souzdal. « Dva Souzdal » c’était suffisant pour se faire comprendre. Il y avait une surcharge pour notre gros baggage mais c’était quand même pas cher, comme la majorité des transports en Russie. L’autobus parcourait alors 25km en 45 minutes pour nous déposer à l’entrée de la ville à 3km de notre hostel.
Suzdal

Étrangement, au moment où on sortait il cueillait des poignées de change de ses clients restants pour une raison inconnue. Il semblerait qu’il perçoit une somme supplémentaire pour emmener les gens au centre-ville alors que le billet de base nous laisse à la gare. On ne se pose pas trop de questions car on sait environ où on s’en va et combien de temps on a à faire.

Panorama1
L’autobus nous laisse loin à l’entrée. C’est un peu nulle part. Cliquez pour le panorama du nulle-part en gros.

Souzdal c’est une jolie petite ville. On se sent libre, l’air y est bon et l’automne se fait sentir.
IMG_5151

On sent le côté touristique avec les calèches et les trucs un peu plus artificiels, mais il n’y a pas de pression de vendeurs ou autre. Nous marchons un bon 20 minutes de trop alors que sur la carte nous pouvons voir les rues à emprunter mais qu’en réalité ce sont des petits sentiers bouetteux qu’au départ je n’identifie pas comme une route légitime.

IMG_5341
Boue et poulets.

En regardant au loin on voit plusieurs cathédrales. La ville est incroyablement photogénique même si le ciel est gris et la pluie omniprésente.

IMG_5159
Panorama2

L’hostel est chic. Nous rencontrons un gars de Vancouver et un Australien, Tim. On commence la soirée avec lui et on s’en va souper dans un resto.

IMG_5171
La ville est au ralenti.

Le repas est servi chaud dans des petites poteries traditionnelles et on goûte à une sorte de bière au miel qui est la spécialité de Souzdal (Medovukha). Les première gorgées sont incroyables. Après, quand on s’en reprend au dépanneur on se met plutôt à dire que c’est « un drink de fille » trop sucré à la longue pour être bu toute une soirée. C’est autour de 4%-6% et il y a des saveurs aux fruits aussi.

Ce soir là, on se promène seul à la belle étoile comme Tim part se coucher et la ville est à nous.

IMG_5176

IMG_5179

IMG_5182

IMG_5188


IMG_5206

IMG_5197

IMG_5193

Il était peut-être 2h30 du matin quand nous sommes revenus à l’hostel. Il n’y avait vraiment presque personne dans les rues partout dans la ville, c’était magnifique et lugubre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *