Photo, Voyage

Arrivée et camping à Helsinki

Pour me faire une idée sur la Finlande, et plus particulièrement Helsinki, j’avais juste cette promo pour l’Université d’Helsinki et une fin de veillée passée avec un réalisateur Finlandais au Kino Kabaret de Montréal en 2011.

http://www.youtube.com/watch?v=rU232NPDVtQ
C’est comme tellement fresh et gentil.

Notre autobus partait de Turku le matin vers Helsinki. On est arrivé 45 minutes en avance et l’autobus est parti 30 minutes à l’avance. Mystère non résolu en nous demandant ce qui se serait passé si on aurait juste eu 15 minutes d’avance. On avait déjà découvert que notre esprit de déduction ne nous aidait très peu à déchiffrer les mots Finlandais.

Tule kokemaan syksyn hauskin loma pääkaupunkiin. Täältä löydät hauskoja perhekohteita, ihania eläinystäviä, kulttuuria ja monipuolisia tapahtumia.

Je reconnais rien là dedans. « kulttuuria » de la culture? « monipuolisia » le monopole? Le monopole de la culture?
Les points de référence avec l’anglais, le français et l’allemand étaient invisibles pour nous. Ça commence à être des vrais challenges cool.

IMG_3177
Premier contact avec la ville, un karaoke où le panneau des toilettes est d’équivalente grosseur que le mot karaoke. Cacaoke. (PS, évidemment c’est son nom).

On s’en va installer notre tente à 30 minutes de Metro du centre-ville.
IMG_3641
Une routine qui commence à bien être établie.

On part de la station de Métro du centre-ville et on fait un demi-cercle de 5 km à pied qui ressemble à ça http://goo.gl/maps/LWJg3.
De la construction massive sur le bord de l’eau, des rues intimes, des restaurants avec des sirènes nues, des quartiers d’art, des parcs, un marché public en train de fermer et finalement une cathédrale.

IMG_3178
IMG_3179
Helsinki cathédral. Les photos sont faites, merci.

IMG_3183
On se promène partout à la recherche de divertissement et de bouffe, esquivant précisément les fast-food.
On se dirige vers Navy Jerry’s un resto/bar sous le thème des navigateurs. La déco est exagérée et il y a un cover. On finit à Rotterdam, une sorte de bar franchise, je sais pas trop. C’est pas dépaysant mais ça bourre juste avant de courir pour prendre le dernier métro à 11h30. Tôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *