Musique, Sorties

Souvenir d’été : Experience WTF

Expérience Montreal c’était pas mal cool.

C’était pas mal cool dans le sens étrange, relax et inattendu de la chose.

C’était pas mal cool dans le sens de « Osheaga ya maintenant trop de monde et ça suck » de la chose.

C’était pas mal cool dans le sens « Ça existe tu encore de la bière à 4$ dans un festival de musique extérieur à Montreal? ».

J’étais là au milieu de l’esplanate du parc olympique à me dire ça, pourtant le party n’avait pas levé encore, loin de là, et Iphy avait passé la journée sur le site vide avec Gaba pour profiter de ses billets gratuits avant 15h. Les deux étaient exténuées d’avoir rien fait à ce point là. 2 bonnes heures à attendre sur le béton et/ou le tapis gazon pratique.

N’empêche que ça fait du bien de voir un festival qui livre plus que ce qu’il prend. Beaucoup de bons groupes pour pas cher et énormément d’espace pour respirer, c’est plus ça que j’aime ces temps ci. J’ai tellement eu de commentaires à propos qu’Osheaga était trop plein et que de réussir à s’approcher des stages c’était un exercice de volonté et d’agression contre les autres. C’est toujours un peu ça. Madonna sur les plaines d’Abraham, ça devait pas être facile de s’approcher. Pas que j’y serais allé.

C’était un festival au potentiel d’avoir 10000-20000 personnes, qui en a attiré max 500-1000 les soirs où j’y suis allé.

Je sais juste que le premier vendredi, j’y ai vu Malajube et Galaxie et qu’Iphigénie m’a dit en après midi qu’il y a eu longtemps plus de staff que de visiteurs sur le site. Mais la musique était bonne!

Anyway, le vendredi suivant à Atari Teenage Riot c’était complètement freak. Hochelag repli de noise de l’enfer jusqu’à 23h. On entendait des Transformers mourir en arrière de ce mur de son. C’était ça l’expérience de Montreal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *