Culture pop, Musique, Photo, Sorties, Vidéo, Voyage

North by Northeast samedi

NXNE jour 2. La journée du vendredi était déjà bien pleine. Celle du samedi l’était encore plus.


Of Montreal, Portugal the man et Flaming lips au Yonge/Dundas Square.


I’m on a boat, I’m on a boat motherfucker avec 4 groupes.


Des gens qui font des poses gangsta sur un type clairement pas sans-abri qui faisait un ptit somme.


Un taxi en feu

et encore plus de bands.

Notre déjeuner inclus se prend au bar du Madison directement.



Avec les belles tables de beer-hall. Prendre tes raisin bran à côté d’une ligne de fûts ça donne un ptit haut le coeur un lendemain de veille.

On est prêt pour l’embarquement sur le Captain Matthew Flinders pour la journée Panache & M for Montreal pour voir Bleached, Mac Demarco, Teenanger et Hooded Fang.






Plein d’autres photos ici.

16h30, le bateau revient de sa croisière de 4 heures. Direction une scène du festival sur les quais.

On relaxe et on tombe en amour avec Alphabot!

De retour au centre-ville.

Of Montreal débute dans peu de temps.


On mange au Hard Rock Café pour ne pas manquer les shows.


Le resto est fier de nous dire qu’il y a du Wifi dans les chiottes.


Portugal. The man.

On est déjà tous en train de se piétiner pour avoir accès à la section intérieure avec les bars. C’est compliqué et franchement moyennement bien organisé. Déjà que le square est trop petit pour recevoir un évènement de cet envergure, la rue Dundas n’est même pas barrée, l’espace bar est trop isolé et sécurisé et les camions promotionnels nombreux enlèvent du champ de vision et une bonne partie de l’espace disponible. Bref, c’est la guerre juste pour voir la scène et en plus les écrans géants partout autour de la scène ne sont même pas utilisés pour retransmettre en direct le spectacle. On nous sert les mêmes publicités dérangeante façon Times Square et un seul écran au fond est utilisé pour voir le spectacle. Faites un partenariat avec les propriétaires des écrans, quetchose.

On réussit à entrer dans la zone et Flaming Lips débute avec son énergie habituelle.


Un bon spot.

La foule ne semble pas spécialement euphorique et Wayne Coyne lance des appels au fun. Il mentionne que l’esprit n’est pas totalement à la fête après les évènements tragiques de la journée avec Radiohead.

WTF!?

Les gens sortent leurs téléphones et tentent de voir ce qui s’est passé sur internet mais les réseaux sont congestionnés, on reste dans l’ignorance. Ce soir là en revenant à l’hôtel nous nous sommes empressés de vérifier ce qui s’était passé. Concert annulé, la scène s’est écroulée dans l’après-midi. 1 mort, le drum technician de radiohead, et 3 blessés.

Après ce moment plus solennel, on a eu droit à un cover réussi de radiohead.


On quitte l’endroit en vitesse dès que le spectacle est terminé.

30$ de taxi plus tard à être pogné partout, à croiser un taxi en feu et à vouloir aller au plus loin bar dans l’ouest de la ville sur la rue Queen.

Au The Sister

pour voir Wonderful diving horses


L’anniversaire de Parts & Labour

Lineup pour le Wrongbar qui est rempli à craquer pour le rap de Killer Mike.

Au Gladstone

Et on finit la soirée au Drake.


Manger au 7/Eleven des taquitos dégeux, des hot-dogs avec sauce chili étrange et une patisserie sucrée au bacon. On se croirait aux États-Unis.

Dodo sti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *