Aléatoire, Musique, Photo, Sorties, Voyage

Berlin, jour de l’an

31 décembre

Dès 17h des feux d’artifices éclatent à intervalles régulières partout dans la ville. Ça sent le jour de l’an. Tout le monde achète des feux d’artifices et les fait exploser n’importe où et j’avais moi même fait ma provision d’un seul feu d’artifice à l’effet inconnu sauf que je n’avais même pas de feu. Nous sortons à la station Tiergarden à l’entrée du parc à 3.7 kilomètres des portes de Brandenburger, lieu principal des festivités. Nous rejoignons une sympathique famille pour faire exploser mon feu d’artifice et nous nous lançons à travers la foule.


On peut apercevoir une grande roue au loin. Les portes de Brandenburger sont encore invisibles au fond.


Derrière nous on peut déjà voir la colonne de la Victoire s’éloigner. La musique des diverses scènes et kiosques s’empile dans nos oreilles.


On se tient au chaud avec du Baileys chaud, du Glühwein, des mojitos chaud, de la limonade chaude à la vodka, du jagermeister-thé et nombreuses belles trouvailles tout le long du périple. Pourquoi ça n’existe pas vraiment dans notre coin?


On s’approche. Les dancefloors sous des tentes se multiplient.


On se paye un trip de Jetforce sur un fond de hard-techno.

Les portes de Brandenburger sont visibles, 1h15 après notre entrée sur le site.

Il y avait très peu de toilettes artificielles pour tout le monde et quand il y en avait elles étaient payantes à 0.50 Euro, alors aux endroits qu’il n’y avait tout simplement pas d’installation une pancarte de toilette pointait vers le parc. Le parc était une toilette géante à ciel ouvert où des centaines de sentiers étaient parcourus par autant de gens tentant de trouver un coin réconfortant. Partout où on posait l’oeil c’était ça. C’est dur à décrire un panorama entier de filles et gars dans les bois qui se soulagent tous à l’unisson. J’ai jamais vu autant de cul en simultané et ce même si je tentais par tous les moyens de ne pas regarder. Ça devait être pas mal peace&love dans ces bois là quand il y avait encore plus de monde et que c’était en plein jour pour le Love Parade.

Après c’était le chaos dans la ville et tout le monde continuait à faire exploser leurs feux d’artifices partout.

Vidéo de la soirée

Ce n’était que la première étape, nous nous sommes ensuite dirigés au Kulturbrauerei (la brasserie de la culture) là où 15 dancefloors et 35+ artistes allaient meubler cette veillée du nouvel an.

Ça nous a pris 3 heures voir SIMPLEMENT toutes les salles. Un labyrinthe de clubs et de dancefloors remplis de monde. Sur le site web de Kulturbrauerei ils ont mis un explorateur interactif qui montre un peu comment c’est arrangé l’été et comment on a pu se perdre dans tous les recoins parce qu’en plus il y avait des chapiteaux dans le milieu de tout. Pour le jour de l’an tout était connecté avec un seul billet, le Soda (4 salles sur plusieurs étages), le Maschinehaus, le Krull, le Palais (salle à 2 étages), Alte Kantine, le Kesselhaus, le Frannz (3 salles), le Nbi Club, le Ramba Zamba, le Schlagerzelt, le C23, etc…

Quand on est sorti de là à 6hAM pour aller finir cet exploration du nouvel an au Berghain « probablement le meilleur night-club du monde », on s’est non seulement trompé de station mais Iphy dormait debout et notre avion pour Montréal n’était que dans quelques heures. Dans nos promenades de metro à 7h du matin les feux d’artifices retentissaient encore tant à l’extérieur que dans les stations à un tel point qu’une station était si enfumée que lorsque les portes du wagon se sont ouvert la fumée a envahie le train comme dans le film « The fog » (presque). Disons qu’en changeant de station les gens se dépêchaient à ouvrir les fenêtres pour aérer notre train.

Bonne année!

Une réflexion sur “Berlin, jour de l’an

  1. Des mojitos chaud et de la limonade chaude à la vodka, je suis pas sûre que j’aimerais ça mais du jagermeister-thé, je voudrais bien goûter à ça! 😛 Ça avait l’air intéressant comme voyage, ça donne le goût d’y aller! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *