Culture pop, Ironie, Photo, Voyage

Москва : le All-Russia Exhibition de fou

C’est la dernière journée et les dernières heures de notre présence à Moscou et on fait plein de petites activités qu’il nous reste à faire même si c’est un peu au hasard que tout se déroule. Il y a Moscow-city à visiter avec ses gratte-ciels en construction, il y a la mystérieuse station VDNKh où on nous promet une sorte de parc à expositions et des monuments étranges. Pas très loin de là il y a la Ostankino tower, la plus haute tour pendant longtemps et nous avons un observatoire avec la meilleure vue gratuite de Moscou près de l’université à l’opposé de la ville.

C’est la station VDNKh qui gagne et nous nous lançons là sans trop d’attentes.

Grand boulevards et building froids nous accueillent encore. La pluie nous pisse sur la tête. On tente de trouver notre chemin à travers les underpass et la foule de gens, une tradition Moscovite. On peut suivre une fusée du regard.
IMG_5018
La veille, à Hostel, un ami russe m’avait suggéré de voir le musée des accomplissement Russes dans l’espace. Ça ferme dans 50 minutes. Go.

Hé, mais c’est pas pire du tout. C’est moins big que la NASA mais on voit pas mal de reconstructions 1:1 de satellites lancés dans l’espace et de modules vintage. On regarde des vidéos du pauvre chien qui est allé dans l’espace. C’est quand même les russes qui ont foulu le premier humain dans l’espace. Beaucoup d’histoire dans ce truc là. Les petites dames trop maquillées font de la pression pour qu’on avance plus vite pour être à temps avec la fermeture. Ça adonne bien qu’une partie des panneaux ne sont pas traduits.

IMG_5022
IMG_5019
De retour à la surface, nous suivont les gens et apercevons une grande porte, genre porte de Brandenburger.
IMG_5023

C’est après que nous arrivons dans ce lieu surréaliste. Kiosques fermés et étrangetés partout autour de nous bercent cet immense parc rempli de buildings épiques mais abandonnés. Ça prend au moins 45 minutes marcher d’un bord à l’autre. Tout est gigantesque. On se sent dans les restes d’une exposition universelle. Le reste de l’explication est dans l’entrée wiki. http://en.wikipedia.org/wiki/All-Russia_Exhibition_Centre

IMG_5074

IMG_5065

IMG_5056

Il y a de la musique joyeuse qui joue fort partout dans le parc. Ambiance soviétique de fou. On est bouche bée tout le long de l’ambiance bizarre de ce parc qui, semble-t-il, est plus gros que Monaco.

Continue reading

Aléatoire, Culture pop, Ironie, Jokes, Photo, Sorties, Voyage

Москва : La fois où on a bu de la vodka sur le dos de Denis De Gloire.

On était dans le quartier hip avec plein d’écoles de design et autres boutiques effervescentes près de l’institut Strelka dans Krasniy Oktiabr (Octobre rouge). C’est quand même hot de pouvoir dire que t’es allé veiller dans Octobre rouge. Emmenez-en des noms de quartier bad-ass comme ça.

IMG_4852
Tes marches sont hip.

IMG_4855
Tes tuyaux sont hip.

IMG_4859
… en tout cas il y avait une expo de photo en bas.

On dit à la blague que personne ne viendrait aux vernissages si ce ne serait pas des drinks gratuits. Et en Russie, les drinks gratuits étaient de la vodka et le gratin politique et journalistique était là pour couvrir l’événement. Nous on était là d’aplomb.

Continue reading

Ironie, Jokes, Musique, Photo, Vidéo, Voyage

Москва : La fois ou nous sommes allés à Gorky park et qu’un spectacle était humiliant.

Gorky park a été retapé et ça en fait un endroit en vogue pour aller perdre son temps. On s’y dirige pour découvrir en quoi un parc est si intéressant et on tombe sur une journée de festivités au parc. Ça, c’est après être sortis à la station Шаболовская (Shabolovskaya) et s’être égaré en cherchant le Donskoy monastery.

Sur le chemin, il y avait :

IMG_4730
IMG_4731
Un marché public où la sécurité publique était compromise par la vente à pression et la fausse impression de danger.

IMG_4735
Un échec architectural. Cimetière urbain avec underpass et centres commerciaux glauques. Тульская (Tulskaya).

IMG_4738
Arcologie manquée des années 70. La photo ne rend pas juste à comment ce building est immense et spectaculairement glauque.

Au moins on a trouvé notre monastère.
IMG_4744
IMG_4745
IMG_4741

De retour sur la bonne voie après avoir marché une partie interminable et horrifiante de Leninskiy Prospekt. Nous arrivons au sud de Gorky park.

IMG_4749
Obstacles comme j’aime.

IMG_4751
Pianos sauvages partout.

IMG_4754
Brin d’exploration obligatoire.

IMG_4757
On est probablement trop creux.

IMG_4763
On entend du beat comme si c’était Osheaga juste à côté et il y a une navette spatiale sur le bord de l’eau = on doit être revenu vers la civilisation.

IMG_4766
De loin, ça sonnait spectacle épique mais finalement en arrivant c’est très famille. C’est les fréquences graves qui nous jouaient des tours ; on entendait juste ça.

Finalement c’est le festival du malaise.

T’as comme des bruits de laptop Mac qui change de volume régulièrement. T’as des interruptions dans le spectacle qui laissent les artistes livrés à eux même à quêter des applaudissements pour faire passer le temps. T’as des problèmes sonores en masse. T’as un rapper russe qui en met un peu trop et que la foule est pas à son niveau d’enthousiasme. T’as 10 personnes sur la scène qui ne savent pas du tout quoi faire pendant 10 minutes. T’as un tour de magie qui comprend des figurants qui déplacent des panneaux d’une façon judicieuse pour ne pas laisser paraître que l’assistante du magicien part d’un bout à l’autre de la scène mais qui se sauvent pour laisser la pauvre fille faire semblant d’être invisible devant toute la foule pendant que le magicien fait semblant d’être spectaculaire.

C’ÉTAIT MALADE. J’ai pleuré de rire. Pauvre gang. Ils n’ont sûrement pas dû avoir la chance de répéter ça souvent avant l’unique présentation.

IMG_4779
Une russe qui va au parc. Typique.

IMG_4772
Chill.

IMG_4780
L’entrée du parc mais nous on sort.

IMG_4784
C’est la foule vers le metro. J’pense que ça va être plein. BRACE BRACE.

La morale de l’histoire : tout était fou. Faut aller voir le parc, faut aller se perdre dans le quartier devant le parc, faut faire tout ça. Le spectacle du malaise par contre je ne sais pas si c’est une expérience reproductible.

Culture pop, Ironie, Voyage

Москва : La fois où on a vu Lenin.

Lenin est partout en Russie. C’est comme le concours non officiel de qui a la meilleure statue de Lenin. Ulan-Ude ont une face géante et remportent le prix. Cependant c’est à Moscou qu’on peut voir Lenin dans un tombeau. Il faut le visiter entre 10h et 13h, il faut te débarrasser de tout sac et effet personnel qui pourrait prendre des photos comme un téléphone et t’es prêt. Ensuite tu passes à travers plein de policiers, tu entres dans la mausolée sombre et froide et ensuite tu vois Lenin en prenant bien soin de ne pas t’arrêter en chemin pour permettre un flot constant de gens entrant et sortant de la mausolée. Loin de moi l’idée d’être irrespectueux mais c’est difficile de parler de cette visite de 15 minutes sans évoquer des trucs qui pourrait être un peu drôles. La chambre où est exposé Lenin a l’esthétisme de la chambre de Darth Vader. Du marbre noir rend toute la pièce sobre et froide tandis qu’un aura rouge émane de Lenin. C’est spectaculaire visuellement. Mélangé aux nombreux gardes partout dans la pièce pour te rappeler de ne pas parler et d’avancer d’un bon pas, c’est une expérience hors du commun. Et gratuite.

Ironie, Photo, Voyage

Érection de ponts.

IMG_4046
Veillant toujours devant la Kazan Cathedral.

Plus tard en soirée on part faire une expédition pour la montée des ponts, comme font plein de touristes avec nous.

IMG_4050
On manque le premier pont, je prends la photo la plus cliché de Saint-Petersbourg (c’est quand même le logo de la ville) et on voit le deuxième se lever au loin.
IMG_4065

Beaucoup de hype dans nos têtes pour pas grand chose. Pourtant c’est impressionnant de penser au mécanisme de ces ponts. Il faut savoir que si t’es de l’autre côté de la Neva, et que tu dois revenir de l’autre côté après la montée des ponts, faut soit que tu prennes un grand détour en taxi qui va te coûter la peau des fesses ou soit tu attends jusqu’à 4h20 du matin. Il y a quelques fenêtres de possibilité mais on s’entend que sans métro et sans ponts, si t’es l’autre bord au centre à 1h50 du matin ou plus tard, t’es baisé.

Continue reading

Aléatoire, Ironie, Jokes, Vidéo

Comment transformer une bonne idée en cliché pu endurable

Le drum & bass et le dubstep j’aime ça. J’ai essayé de voir Noisia live 2 fois au Piknic électronique et ensuite à Igloofest par exemple. En premier ils étaient double-bookés, après ils ont manqué l’avion, sinon ils ont été délistés subtilement. Bref, pas de chance pour ce groupe et ses venues potentielles à Montréal. Des groupes, il y en a plein d’autres, c’est pas grave.

Je me rappelle cet été avoir bien trippé sur cette bande annonce de Transformers 3. C’est un remix de Noisia et c’est beaté à l’os sur des images de destruction. C’était la première fois depuis longtemps que je voyais un mix du genre donc, pour moi, c’est dans le registre de la nouveauté et de la bonne idée.

Je m’étais insurgé contre les phrases débiles des bandes annonces et la crisse de toune Lux Æterna, regardez bien la suite car je m’en vais évidemment dans le même sens.

L’année continue et j’imagine des producteurs/penseurs pointer cette bande annonce et s’écrier :
« J’veux exactement la MÊME chose ».

Ça donne un film fantastique de Hong Kong avec une longue bande annonce dubstep. Detective Dee, que j’ai vu à Fantasia. Les styles clashent un peu, mais c’est pas du mauvais montage.

Ensuite il y a Electronic Arts qui a pris de bonnes notes et place maintenant du dubstep sur la majorité de leur bandes annonces.
SSX Tricky? Skrillex dans Syndicate?
Activision se gâte avec Goldeneye Reloaded.
Faut pas laisser Ubisoft de côté avec une bande annonce de Assassin’s creed revelations… oh, et une toune de Justice ici pour le même jeu.
Warner avec Mortal Kombat?
Skrillex encore, dans Uncharted 3 de Sony, et mal monté de surcroît.

J’ai rien contre, mais 8+ bandes annonces de dubstep, toutes officielles, pour des produits sortant dans la même période ça peut pas continuer comme ça pour les 4 prochaines années.

Ma prochaine bande annonce Kino je mets du dubstep dessus… ou Lux Æterna.

Engagé, Ironie, Vidéo, Voyage

Un ptit buzz

Pour faire suite au post du Tourisme internet, j’ai eu un drôle de petit buzz avec la playlist suivante :

1. Le guide de la Corée du Nord.
J’ai eu l’occasion de l’écouter une deuxième fois avec Iphy. J’ai aussi relu en partie le récit d’un autre voyageur qui a vécu environ le même voyage pour faire les comparaisons avec le vidéo.

2. Le reportage de France 2 sur l’empire Samsung en Corée du sud.
Vu il y a quelques semaines. C’est autant épeurant qu’impressionnant pour des raisons complètement différentes. J’ai vraiment hâte de visiter Séoul ; c’est sur ma liste.

3. La bande annonce de Homefront.
J’me fous pas mal du jeu mais le rythme de la bande annonce est prenant et le mélange de réalité et de projection fantaisiste (implausible) écrite par John Milius (a inspiré Walter dans le Grand Lebowski??!??) m’a donné des frissons. J’ai eu un SUPER buzz en fait.

2 autres docus pour dormir weird.
Blind spot (Parle de la fin de notre ère. Avant Peak-Oil vs. Après Peak-Oli. Intégral sur Youtube)
Science Under Attack (intégral sur Youtube, intéressant mais je l’avais confondu au départ avec « Scientists Under Attack » que je veux absolument voir)

Aléatoire, Ironie

Shadowrun

Je me suis acheté le shooter multijoueur Shadowrun parce que je l’ai vu en liquidation à 4.95$ et que j’étais curieux depuis un bon moment. Comme tous les jeux que j’ai acheté sauf Mass Effect je vais probablement jouer 15 minutes et ne plus jamais pouvoir y rejouer.

Même s’ils ont changé l’univers de Shadowrun à un tel point qu’ils auraient dû inventer une nouvelle franchise je dois dire que c’est pas la catastrophe auquel je m’attendais. Ça a une sorte d’ambiance réussie. Genre.

Aléatoire, Ironie, Sorties

Geekspotting

La semaine dernière j’étais à Geekfest pour présenter encore « La course des ombres » au volet Geekfest-Video et jouer à Geek en Herbes (Génies en Herbes, tsé). Malgré notre lutte serrée et notre motivation sous forme de drinks trop forts, nous nous sommes inclinés 94pts à 106pts. Nous sommes ensuite allés faire un tour dans la salle des jeux vidéos. À part une retentissante odeur de sueur geek et le trop traditionnel Rock Band, nous avons trouvé le St-Graal de la compétition sous la forme d’un Super Nes débranché et le jeu Killer Instinct. EXCELLENT! Déception, il n’y avait qu’une seule manette de Super Nes. Le plan chie totalement. Vis à vis notre refus total d’aller socialiser avec des filles de 14 ans déguisées en furry ou d’aller à un débat « geeks versus nerds » (c’est vraiment un débat ça?) on prend finalement en otage une pièce fermée et on s’y installe pour jouer à Munchkin, l’excellent jeu de carte parodique.

Avec notre théatralité de joueurs pas mal saouls et en constant argumentation, on s’est finalement taillé une place sur le blog de Z Télé.

http://blogueultrafiction.ztele.com/petite-visite-au-geekfest-2774/

et dans le topo comique de Bombe.TV

http://www.bombe.tv/videos/GeekFestMtl-Un-rassemblement-de-Geek-et-de-Nerds

Étrangement, le topo (et Jeff Lee) est super gentil comparé à leur vox-pop habituels qui sont souvent plus cyniques et bitch avec les interviewés.