Uncategorised

Observations sur Melbourne: 1 mois après arrivée.

– Se faire payer une fois par mois, en avance de 2 semaines, ça surprend.
– Une lentille 75mm-300mm à 30$ dans un marché au puces ça se prend bien.
– Faire des pubs pour la compagnie qui détient presque tous les cinémas en Australie ça donne accès gratuit à toutes les représentations.
– 135$ pour une passe de transport mensuelle c’est de la folie. Je m’achète un bike.
– Un des plaisirs d’être en Australie ça va être d’aller à la première de Mad Max.
– Je me sens dans un gold rush 
– Les noms de ville comme Morwell, Warragul, Mordialloc, Traralgon, Dromana, Warrnambool ça me donne l’impression d’être dans Middle Earth version banlieue.
– C’est cher l’Australie. J’fais des pubs pour promouvoir les pommes pour vivre. « Mais au moins tu les cueilles pas » disait Gab. Bien observé.
« Being a drunk French Canadian at Lord Of The Fries makes every employee panic when you order a Poutine. You hear them in the kitchen scream « He needs twice the sauce and twice the cheese ». As a result, it’s a damn good poutine. A true poutine created out of fear, without doing anything else than ordering. » La poutine de la peur, en résumé. J’en ai eu une couple de-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *