Non classé

Foutre le feu (2)

L’été Montréalais nous gâte d’explosions sous la forme de feux d’artifices hebdomadaires mais j’avais oublié à quel point un feu organisé était tout aussi impressionnant, sinon plus. Et là je ne parle pas d’un simple feu de joie où la dynamique du feu ne surprend plus personne mais plutôt d’un décor avec des objets organisés et des structures aux formes et au matériaux variés sur lequel le feu prend vie d’une manière qu’on est bien moins habitué de voir. C’est ce que la Tohu a fait pour clore leur festival Falla.

Originem est le nom de la structure artistique créée pour le festival et qui a fini enflamée devant le regard de tous.

Puis BOUM

La dernière fois que j’avais vu de l’art et du spectacle par le feu c’était probablement au show de We are Wolves au festival de théatre de rue. Quel délire.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *