Non classé

Rétrospective culturelle et musicale de juillet

Juillet a été un gros mois en musique (et en film avec Fantasia) pour moi même si la majorité de ces artistes sont sortis tout droit de mes playlists du secondaire et/ou du cegep. Par exemple :

– Voir Dream Theatre et Iron Maiden au festival d’été de Québec. Quel trip, et se faire parler longuement en français à Québec par un artiste anglophone c’est toujours un plus. Prix incontestable de la crowd la plus maganée.

Plein de belles babounes.

– Voir Rammstein au festival d’été de Québec. Mon vidéo (attention au son distortionné de l’appareil photo poche). Un spectacle maitrisé qui a livré exactement ce qui avait été promis devant une foule, et moi, en délire. J’ai pas pris de photo du groupe mais j’ai trouvé cette image de feu.

Même affaire.

Juste avant d’y aller on a acheté des trucs louches au Madrid.

Les grenouilles chantaient pour vrai. Rammstein allait avoir de la compétition.

– Voir Korn et Rob Zombie à Heavy Montreal. Le côté théatral de Rob Zombie était remarquable et voir Korn pour la première fois m’a beaucoup amusé même si Jonathan Davis m’a apparu sur le bord d’un ptit dodo. C’était une journée hallucinante qui m’a presque fait oublier que 5.75$ pour une bière c’est cher même quand tu mets du rhum dedans. Airbourne c’était ma meilleure découverte de cette journée là surtout le solo en altitude. Hatebreed c’est méchant. Five Finger Death Punch j’aime pas vraiment. Tout le monde avait l’air de connaitre Lamb of God. Mention honorable aux organisateurs pour avoir installé les artistes sur deux scènes sur le même terrain et de les faire jouer simultanément pour toute l’après-midi. Une toune de metal dans une oreille et une autre toune de métal dans l’autre oreille. ÇA C’EST MÉTAL.

Du métal.

– Voir Cosmic Gate à Divers-Cité. Mon vidéo. De la nostalgie techno et trance gratuite. Dur à battre pour un vieux raver (pas vraiment moi mais j’imagine).

– Voir Creedence Clearwater Revival au Festi-beach du Lac-à-la-Tortue (3000 habitants). Ya de ces groupes que tu ne connais pas tellement mais que tu connais pourtant par coeur chaque toune. Ça c’est CCR.

– Voir Snoop Dogg à Osheaga. Il est comique, on dirait que l’univers c’est son salon.

– Voir Sonic Youth à Osheaga. Pour la deuxième fois dans mon cas. Oh yeah.

Dans la musique moderne j’ai pu me régaler aussi de :

The Slew (Kid Koala + Wolfmother) au festival d’été de Québec. Ma vidéo du show au son très discutable. L’album au complet était téléchargeable gratuitement mais en retournant sur le site officiel Google m’a averti de malware. V’la le myspace à la place. Un show hallucinant, renversant.

The Heavy au festival d’été de Québec tout de suite après The Slew. Je ne connaissais pas vraiment le groupe et à voir l’enthousiasme de la salle j’étais perplexe de ne pas être au courant. J’ai surtout réalisé que le chanteur entretient un jeu de séduction avec les femmes dans la salle donc le band pogne comme une veillée au 281. Pas mon genre mais c’était comique.

Think about life au festival d’été de Québec. Ils jouent demain (mercredi 22 sept) au bar l’Abreuvoir.

Phantogram au festival d’été de Québec. Très créatif, introspectif, génial… et dansant.

The Popopopops, The Penelope[s] et Phoebe Killdeer and the Short Straws à MEG Montréal. Je ne veux pas être langue sale mais je ne peux pas dire que je me suis régalé parce que l’ambiance y manquait (un sous-sol sale et plein au lieu du club soda vide aurait sauvé un peu peut-être) et une certaine arrogance planait dans l’air (avoir l’air frustré parce que la crowd lève pas ça aide pas la crowd à lever). 3 bands de France, 3 bands qui chantent et parlent anglais sur scène avec une musicalité pas hyper spéciale. Malaisant un peu. Mary Hell rockait en maudit dans les pauses.

– Sylvain Cossette au Festi-Beach du Lac-à-la-Tortue. Pas mauvais, et les madames étaient bien contentes.

Metric à Osheaga. Sublime et beaucoup plus punché que plein d’autres groupe rock cette journée là. Mon vidéo, avec un meilleur audio.

The cat empire. Iphy adore mais je m’attendais innocemment à quelque chose de smooth avec une belle voix féminine. Je ne pense pas m’être remis du choc quand j’ai entendu que c’était du « reggae to salsa, Latin to hip-hop » australien.

Gazlight Anthem, ça sonne comme 100 autres groupes. Non?

Major Lazer. La scène Piknic avait une ambiance du tonnerre. D’avoir lancé un drinking game à chaque fois qu’il disait « Make some noise » ou « Put your hands in the air » on serait tous morts.

Weezer à Osheaga, toujours. Arriver en retard à Weezer (à cause de Devo) ça tuait parce qu’il a passé toute la fin de son show à déambuler dans la foule, dans l’estrade VIP, devant la scène, etc… Très sympatique mais très peu musical.

– On a pas pu voir Deadmau5 à Osheaga parce qu’il avait perdu connaissance sur scène lors d’un précédent spectacle. Hardcore.

Ça me fait penser que je suis allé au Dagobert un samedi soir parce que ça faisait des lustres que je n’avais pas visité la place et c’était épique pour aucune raison apparente autre qu’être épique.

Je finis avec une photo paresseuse de la Barberie parce que la nouvelle terrasse est super sauf que l’été est fini au moment où j’écris ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *