Non classé

La mauvaise course des ombres

J’étais en train de travailler sur le montage des bloopers de la course des ombres quand j’ai eu un flash amusant sur le concept de présentation de ceux-ci. Après mes allusions très peu subtiles à comment je déteste regarder un montage de bloopers en général, exception faite des vieux bloopers de Jackie Chan, à cause qu’au bout du compte c’est surtout des souvenirs personnels et infiniment plus dans un film amateur. Quand un blooper est drôle c’est généralement quand un événement technique impossible à reproduire survient et/ou quand quelqu’un se pète vraiment la gueule. Les formats les plus honteux de montage de bloopers pour moi ont été ceux qui ont été artificiellement produits comme dans le film « A bug’s life« , ceux qui incluent Lindsay Lohan et sa bande qui pouffent de rire pendant 2 minutes par manque de concentration, pas à cause d’événements comiques. Bloopers.jpgAvec la course des ombres j’essaye un sabotage total en prenant ce que je déteste le plus et en le multipliant par 2. Donc, je viens de terminer une version de 13 minutes du film entièrement composée des pires prises et ça transforme le film en Kino gone bad ou en film fait par des morons absolus. Ça va probablement être un choc pour quelqu’un qui voit la vraie version et la fausse tout de suite après.

Je viens de terminer les animations 2d/3d et les effets de la vidéo sur sijm.ca pour le Sommet International du Jeu de Montréal. Go Montréal go. Justement, il ne reste que 9 jours de vote pour remettre Montréal au sommet du classement sur Monopolyworldvote.com

Une réflexion sur “La mauvaise course des ombres

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *